La négociation commerciale : un rapport de forces

Publié le par Apprenti Juriste

Suite mais peut-être pas fin de ma croisade contre l'agence de voyage.

C'est là qu'on réalise à quel point les rapports commerciaux tiennent du rapport de force. Suite au mail que j'avais envoyé (voir dernier article) j'ai reçu une réponse négative.
Aussitôt, je contacte 60 millions de consommateurs ainsi que la répression des fraudes. Lundi, j'envoie une lettre recommandée avec accusé de réception au siège de l'agence. Le mardi matin vers 9h, le gentil facteur amène la lettre au service courrier de ladite entreprise. Le mardi matin vers 10h, je reçois (heureux hasard vous en conviendrez) une offre de remplacement de mon appartement loin de tout pour un appartement 3 pièces à Serre-Chevalier.

Aussitôt, un dilemme se présente :
1) J'ai obtenu ce que je souhaite, je profite de mes vacances au ski et les laisse tranquille
2) J'ai obtenu ce que je souhaite mais je ne suis qu'un modeste humain qui doit poursuivre sa croisade pour faire constater l'infraction et régner le droit.

J'aurai rêvé de choisir le deuxième option mais le manque de temps en a décidé autrement. Toutefois, j'ai laissé un souvenir de moi, j'ai transmis le dossier que j'ai constitué à la répression des fraudes avec tous mes encouragements.

Morale de l'histoire, si vous avez des soucis avec une entreprise récalcitrante et que vous êtes surs d'être dans votre bon droit, n'hésitez pas à envoyer une lettre recommandée, ça suffit parfois à débloquer la situation par magie !

Publié dans Droit

Commenter cet article

Alex 29/05/2009 14:44

Autant j'ai trouvé ta démarche précédente, le mail, bien montée et adéquate, autant là je suis décu... TU T'ES DEGONFLE !! Ton rôle et ta vocation de faire régner l'ordre et la loi est partie en fumée par simple manque de temps ?? Les héros ne sont plus ce qu'ils étaient... xD