La loi est dure en Indonésie !

Publié le par Apprenti Juriste

Jeudi 30 octobre a été adoptée par la chambre des représentants de l'indonésie ,siegant dans la capitale Jakarta, une loi dite anti-pornographie. Sur le principe, ça parait tout ce qu'il y a de plus normal.

Le problème est dans la définition que cette loi fait de la pornographie. Elle utilise le mot pornoaksi, "pornoaction", la loi entend toute action en public qui exploite le sexe, l'obscénité et/ou l'érotisme. Or cette définition est très (trop ?) large. Devient ainsi délictuel le port d'un maillot de bain deux pièces ou le fait de s'embrasser dans la rue... Les peines sont assez sévères puisqu'elle vont jusqu'a 10 ans d'emprisonnement et 360000 euros d'amende.

Alors d'abord on pourrait se dire, pourquoi pas ? L'indonésie fait partie des quelques pays asiatiques musulmans, après tout si ça les choquent, chacun sa culture.

Mais cette position souffre de deux contradictrions.

D'abord la loi indonésienne s'applique à tous sur le sol indonésien c'est à dire qu'elle s'applique au touristes. Je vous laisse imaginer le voyage de noces ou les époux allongés sur la plage, survoltés par le coucher de soleil dans un geste d'une tendresse et d'un érotisme infini ... se font la bise ...

Au dela de cet aspect anecdotique, la culture indonésienne est complexe et variée. Le pays s'étale sur des milliers d'iles et la pudeur extrême ne règne pas partout. On impose donc un nouveau mode de vie à des gens qui vivaient très bien quand on leur fichait la paix...



Publié dans Droit

Commenter cet article