Leave Ingrid Alone !!!

Publié le par Apprenti Juriste

Mieux vaut prévenir que guérir, cet article ne va pas dans le même sens que la presse et même que la blogosphère concernant Ingrid Betancourt.

Je trouve fatiguante voir pénible la mobilisation à son égard. La notoriété dont elle jouit en ce moment n'est absolument pas méritée.

Petit rappel historique. Le 23 février 2002, Ingrid Betancourt est candidate à la présidence de la Colombie. Elle décide de se rendre à Florencia, en pleine zone contrôlée par les FARC. Premier avertissement des officiels colombiens. Sur la route, un barrage militaire tente de la retenir ayant appris la présence d'un barrage des FARC à quelques kilomètres. Dans un acte plein d'intelligence et de sagesse Mme Betancourt décide de passer quand même...

La suite tout le monde la connait, elle est prise en otage et gardée dans des conditions très difficiles pendant plus de six ans. Pendant ce temps le contribuable français se saigne aux quatre veines pour payer toutes les tentatives de conciliation de la diplomatie française. Et vasy qu'on envoie des jets, et vasy qu'on les ramène. Tout ça pour libérer une gamine incapable de se conformer aux consignes de sécurité les plus élémentaires.

Alors bien sur, on peut voir tout ça comme de la bravoure, mais ce n'en est pas. Imaginons qu'elle ait réussi à traverser cette jungle sans se faire arrêter, qu'est ce qui aurait changé ? RIEN ! Elle n'était allée sauver personne, elle a juste décidé de n'en faire qu'à sa tête !

Qu'une imprudente se fasse prendre, après tout, ça la regarde. Que mes impôts servent à tenter de la libérer, passe encore. Mais que dire de cette mobilisation médiatique ? Certains journaux ont titré " l'Héroïne " ! Ou est donc cet héroïsme ?

Elle est tombée malade pendant sa détention, certes. Le fait de ne pas crever d'une maladie, est-ce une action héroïque ?

Il existe des milliers voire des centaines de milliers de gens dans le monde qui souffrent bien plus que notre mascotte nationale (qui s'est d'ailleurs exprimée quasiment uniquement en espagnol lors de sa conférence de presse...).

Il existe un peuple en Asie appelé les Hmongs. Ce peuple est réparti sur la Chine, le Laos et le Vietnam. Or, ce peuple est victime d'un véritable génocide. En 10 ans, sa population est passée de 30.000 individus à 8000. On craint qu'il disparaisse complètement dans les prochaines années. Ce sont donc 8000 individus qui sont traqués, torturés, exécutés quotidiennement. Pour ces milliers d'êtres humains, aucun article de journal et encore moins de premières pages. Pourtant, ils n'ont pas tenté de traverser de zones dangereuses. Leur seul tort est d'exister.

Et des exemples comme celui-ci il en existe des centaines. Alors au lieu de voir comme une bénédiction la libération d'une pauvre femme, pourquoi ne pas avoir une pensée pour les centaines de milliers qui crèvent dans l'indifférence la plus complète ?

Publié dans actualité

Commenter cet article